Jeunes sœurs, image #83 Regard pensif, image #70 Explorateur d espace, image #98 Camel trophy, image #68 Sourire positive, image #81 Week-end des Carpates, image #79

Photos filles russes · Photos de Voyage · Fonds d'écran | Russische Frauen · Donne Russe · Mujeres Rusas · Mulheres Russo · Ryska Kvinnor · Russian Women · Russiske Kvinner 

Les femmes russes Grande

Anna Kournikova, un joueur de tennis professionnel russe.


Anna Kournikova

Anna Kournikova (née le 7 juin 1981 à Moscou) est une joueuse de tennis russe, professionnelle de 1995 à 2003. Anna Kournikova est en couple depuis 2002 avec le chanteur Enrique Iglesias, rencontré lors du tournage du clip d'Escape. Ils vivent à Miami dans la propriété d'Enrique..

Entraînée en Floride au centre de Nick Bollettieri, à l'instar de son idole Monica Seles, Kournikova obtient rapidement d'excellents résultats chez les juniors, devenant championne du monde en simple en 1995. À quatorze ans, elle joue dans l'équipe russe de Fed Cup, un record de précocité.

En 1997, alors qu'elle n'a que seize ans, elle atteint les demi-finales à Wimbledon[2]. L'année suivante, elle fait son entrée dans le top dix mondial et dispute la finale du tournoi de Key Biscayne, l'une des épreuves les plus importantes après les levées du Grand Chelem.

Kournikova passe un cap psychologique en mai 1998, à la veille de Roland-Garros, en se défaisant pour la première fois de Martina Hingis à Berlin. Plus tard, alors qu'elle vient de battre Steffi Graf sur le gazon d'Eastbourne, elle chute et se casse le pouce.

Cette blessure, assez légère, a de considérables conséquences sur la suite de sa carrière. Faute de pouvoir s'entraîner pendant plusieurs mois, à la demande des sponsors et par goût pour la jet set, Kournikova, mettant à profit sa plastique avantageuse, multiplie les actions publicitaires, les photos de charme, mondanités et plateaux de télévision.

Rétablie, elle connaît fin 1998 de gros problèmes de service : obligée de changer sa prise de raquette après sa convalescence, elle ne retrouve pas de bonnes sensations et enchaîne double faute sur double faute, en particulier lors des Masters de novembre. Kournikova, qui gagne plus d'argent grâce à ses contrats publicitaires que par ses performances sportives, est sévèrement raillée par les médias et certaines joueuses, se voyant en outre reprocher de n'avoir pas décroché le moindre titre en simple sur le circuit WTA.

Kournikova se reprend bien en 1999 (finale à Hilton Head, demi-finales à Oklahoma City, Amelia Island, Eastbourne). En 2000, sans pourtant briller dans aucun des quatre Majeurs, elle signe la meilleure saison de sa carrière en simple (une finale à Moscou, huit demi-finales) et termine, le 20 novembre, à la 8e place mondiale.

Elle accède aux quarts de finale à l'Open d'Australie en 2001. Il s'agit de son dernier bon résultat. En février, une blessure de fatigue au pied la tient à nouveau éloignée des courts jusqu'en août. Face à la pression médiatique et insuffisamment remise, Anna Kournikova se démobilise peu à peu, à mesure que son jeu à haut risque, parfois comparé à celui de Pam Shriver, perd en efficacité, ses coups frappés à plat ne lui offrant pas beaucoup de sécurité dans les situations de stress. Elle additionne dès lors les contre-performances, quand elle ne déclare pas forfait au dernier moment.

En 2002, elle a des résultats médiocres. Éliminée onze fois au 1er tour, y compris dans les quatre Grands Chelems, elle atteint une seule finale à l'Open de Chine, battue sèchement par Anna Smashnova. Le premier semestre 2003 se révèle un complet fiasco : avec cinq défaites pour une victoire, elle rétrograde rapidement au 67e rang mondial. Elle tente de se relancer à l'occasion de deux challengers ITF en mai, sans davantage de succès. Elle n'a officiellement plus rejoué depuis.

Le 24 juillet 2006, lors d'une conférence de presse, Kournikova déclare hésiter quant à son avenir et explique qu'elle pourrait très bien reprendre sa carrière. Elle refuse également d'annoncer sa retraite pour ne pas avoir à revenir sur sa décision, comme d'autres sportifs ont pu le faire (Hingis, par exemple). Le 29 juin 2010, dans un match exhibition à Wimbledon (« Invitation Ladies Doubles »), associée à son ancienne partenaire Hingis, elle bat en deux manches la paire britannique Samantha Smith et Anne Hobbs (6-2, 6-4).

Si elle n'a finalement jamais gagné en simple, Anna Kournikova s'est néanmoins imposée à seize reprises en double dames, dont deux fois aux Internationaux d'Australie en 1999 et 2002 (à chaque fois aux côtés d'Hingis). Elle a été numéro un mondiale de la discipline le 22 novembre 1999, rang où elle s'est maintenue dix semaines consécutives.

Dans un classement très américano-centré, publié en 2004, les journalistes de la chaîne ESPN ont élu Anna Kournikova au 18e rang des 25 plus gros flops de l'histoire du sport depuis 1979].

Source wikipedia.org



Inde, image #109 Piedras Blancas, image #26 Big Ben, image #112 Femme cycliste, Image #41 Marcher sous la pluie, Image #181 Barcelone, image #57 Salade saine, Image #106
Faits au sujet des femmes russes Femmes russes beauté La cuisine russe Célèbre russe femmes Russie Calendrier Vacances Intéressant traditions russes Mariages international Écrire des lettres pour les femmes russes Proverbes russes Portrait moderne famille russe Russie éducation des femmes Alphabet russe cyrillique Caractère russe Traiter avec les Russes Histoire du cinéma russe Russian Clothing Tradition Noms de Russie Sens de l humour russe Météo Russie Conditions prévisions Les femmes russes après révolution Russie mythes femmes Mots russes Faits Russie Faits sur la Russie Femmes russes stratégie anti arnaque Les mots russes Phrases Rencontres femmes russes Femmes russes les stars de cinéma Grande Femmes Russes:  Aleksandra Pakhmutova Alexandra Kollontaï Alla Bayanova Alla Pugacheva Anna Akhmatova Anna Ioannovna Anna Kournikova Anna Léopoldovna Anna Pavlova Bella Akhmadoulina Catherine Ire Catherine II de Russie Chulpan Khamatova Ekaterina Gordeeva Ekaterina Maximova Héléna Glinska Yelena Isinbayeva Olga Zaïtseva: Deux fois champion olympique de biathlon Elena Kondakova Elisaveta Bem (Elisabeth Bohm) Elizabeth Petrovna Galina Vichnevskaïa Helena Roerich Inna Churikova Irina Khakamada Irina Rodnina Larisa Rubalskaya Larisa Latynina Lidiya Skoblikova Lyubov Orlova Lyudmila Oulitskaïa Lyudmila Zykina Maiya Crystalinskaya Maria Arbatova Maria Sharapova Marina Tsvetaïeva Maya Plisetskaya Nadezhda Obukhova Nadezhda Teffi Natalia Narochnitskaya Natalya Durova Nina Ananiashvili Nonna Mordyukova Olga Korbut Pelageya Khanova Sofia Alexeevna Sofia Kovalevskaya Svetlana Savitskaya Tatiana Tarasova Valentina Matvienko Valentina Tereshkova Vera Mukhina Yekaterina Romanovna Vorontsova Dachkov Zemfira Zinaida Serebriakova Zinaida Aleksandrovna Volkonskaya Anna Samokhina Ekaterina Guseva Elena Mayorova Yelena Solovey Elina Bystritskaya Faina Ranevskaya Liudmila Chursina Lyudmila Markovna Gurchenko Margarita Terekhova Marina Neyolova Mariya Mironova Natalya Andrejchenko Olga Ostroumova Olga princesse russe Renata Litvinova Tamara Makarova Tatiana Doronina Tatiana Samoilova Vera Alentova Vera Kholodnaïa
Privacy Policy