Vêtements d hiver , image #89 Blanc sport nautique, image #108 Montagnes des Carpates , image #76 Gymnastique de l enfance, image #85 Amies de l adolescence, image #82 Salon de beauté, image #80

Photos filles russes · Photos de Voyage · Fonds d'écran | Russische Frauen · Donne Russe · Mujeres Rusas · Mulheres Russo · Ryska Kvinnor · Russian Women · Russiske Kvinner 

Grande femmes russes

Maya Plisetskaya, grande danseuse russe.


Maya Plisetskaya Maïa Mikhaïlovna Plissetskaïa est une danseuse russe considérée comme l'une des plus grandes ballerines russe et surnommée la « Diva de la Danse ».

Née à Moscou le 20 novembre 1925 dans une famille de l'intelligentsia juive, Maïa Plissetskaïa est scolarisée à Barentsburg au Spitzberg, où son père, Mikhaïl Plissetski, travaille comme ingénieur dans les mines de la concession russe du Spitzberg et comme consul. En 1937, ce dernier est emprisonné, sous l'inculpation d'« ennemi du peuple », lors des purges de Staline, puis exécuté l'année suivante. Sa mère, née Rachel Messerer, de confession israélite, actrice de cinéma muet, est emprisonnée au motif qu'elle est l'épouse d'un « ennemi du peuple ». Elle sera déportée au Kazakhstan dans un un camp de travail (goulag) pour épouses « d'ennemis du peuple » de 1938 à 1941 avec son plus jeune fils, Azari Plissetski, alors âgé de sept mois et aujourd'hui maître de ballet au Béjart Ballet de Lausanne.

À la suite de ces arrestations, Maïa Plissetskaïa, privée de ses parents à l'âge de 13 ans, est confiée aux soins de sa tante maternelle, la ballerine Soulamith Messerer, après que celle-ci se fut battue pour que sa nièce ne soit pas placée dans un orphelinat. Entourée de sa tante,et de son oncle qui fut, à l'époque, l'un des meilleurs pédagogue de l'école de danse du Bolchoï, la jeune Maïa se dirige, tout naturellement, vers la danse.

En 1934, elle est admise à l'école de danse du Théâtre Bolchoï. Elisaveta Pavlovna Gerdt (1891-1975) et Leontieva seront ses professeurs. Elle est très vite remarquée pour son incroyable talent. Dès 1936, âgée de seulement neuf ans, elle fait sa première apparition sur la scène du Bolchoï dans La Belle au bois dormant. Elle écrira plus tard dans ses mémoires: « L'art m'a sauvée. Je me suis concentrée sur la danse et je voulais que mes parents soient fiers de moi. »

En 1943, nouvellement diplômée de l'école de danse, elle entre au Ballet du Bolchoï et débute une prodigieuse carrière à la même époque que l'illustre Galina Ulanova. Fidèle à son serment, la fille d'un « ennemi du peuple » est devenue la fierté de toute une nation. Fidèle à son rêve, elle ne cessera jamais de danser.

En 1958, elle épouse le compositeur russe Rodion Chtchedrine. À eux deux, ils écriront une page d'histoire musicale de la Russie. Malgré son immense succès, elle n'est pas très bien vue ni traitée par le pouvoir soviétique. Elle est juive dans un pays notoirement antisémite. Elle est contrainte d'adhérer au Comité antisioniste Soviétique sous peine de se voir retirer son passeport[réf. nécessaire]. En tant que fille d'« ennemis du peuple » et de « personne politiquement peu sûre », la ballerine est en butte incessante à la défiance des autorités : lors de son voyage à l'étranger en 1960, la police soviétique lui demande des comptes sur l'amitié qui la lie à Robert Kennedy et n'est pas autorisée à sortir du territoire de l'Union Soviétique pendant six ans après avoir rejoint la troupe du Bolchoï. C'est finalement Nikita Khrouchtchev qui, en 1959 l'autorise à se rendre à l'étranger. Le gouvernement l'utilise comme ambassadrice des arts à l'étranger mais lui fait les pires affronts dans son pays. Plus tard, en voyage aux États-Unis, elle rejoint la lutte pour les droits des femmes.

Insatiable, cette danseuse d'exception avoue : « Bien sûr, je ne saute plus aussi haut, mais je sens toujours ma force d'hier ». De fait, en 2006, malgré des problèmes de dos, elle est remontée sur la scène de l'Espace Cardin pour fêter ses quatre vingts ans. Devenue citoyenne espagnole et après avoir longtemps vécu à Munich , elle réside habituellement à Madrid, tout en partageant son temps avec la Lithuanie dont sa famille maternelle est originaire.



Attendre dans le café, Image #151 école de tennis , image #56 Afrique , image #17 Jockey écuyère, Image #97 Tulipe - Fonds d écran fleurs, image #66 Péniche, image #110 T-shirt et jeans rose, Image #155
Faits au sujet des femmes russes Femmes russes beauté La cuisine russe Célèbre russe femmes Russie Calendrier Vacances Intéressant traditions russes Mariages international Écrire des lettres pour les femmes russes Proverbes russes Portrait moderne famille russe Russie éducation des femmes Alphabet russe cyrillique Caractère russe Traiter avec les Russes Histoire du cinéma russe Russian Clothing Tradition Noms de Russie Sens de l humour russe Météo Russie Conditions prévisions Les femmes russes après révolution Russie mythes femmes Mots russes Faits Russie Faits sur la Russie Femmes russes stratégie anti arnaque Les mots russes Phrases Rencontres femmes russes Femmes russes les stars de cinéma Grande Femmes Russes:  Aleksandra Pakhmutova Alexandra Kollontaï Alla Bayanova Alla Pugacheva Anna Akhmatova Anna Ioannovna Anna Kournikova Anna Léopoldovna Anna Pavlova Bella Akhmadoulina Catherine Ire Catherine II de Russie Chulpan Khamatova Ekaterina Gordeeva Ekaterina Maximova Héléna Glinska Yelena Isinbayeva Olga Zaïtseva: Deux fois champion olympique de biathlon Elena Kondakova Elisaveta Bem (Elisabeth Bohm) Elizabeth Petrovna Galina Vichnevskaïa Helena Roerich Inna Churikova Irina Khakamada Irina Rodnina Larisa Rubalskaya Larisa Latynina Lidiya Skoblikova Lyubov Orlova Lyudmila Oulitskaïa Lyudmila Zykina Maiya Crystalinskaya Maria Arbatova Maria Sharapova Marina Tsvetaïeva Maya Plisetskaya Nadezhda Obukhova Nadezhda Teffi Natalia Narochnitskaya Natalya Durova Nina Ananiashvili Nonna Mordyukova Olga Korbut Pelageya Khanova Sofia Alexeevna Sofia Kovalevskaya Svetlana Savitskaya Tatiana Tarasova Valentina Matvienko Valentina Tereshkova Vera Mukhina Yekaterina Romanovna Vorontsova Dachkov Zemfira Zinaida Serebriakova Zinaida Aleksandrovna Volkonskaya Anna Samokhina Ekaterina Guseva Elena Mayorova Yelena Solovey Elina Bystritskaya Faina Ranevskaya Liudmila Chursina Lyudmila Markovna Gurchenko Margarita Terekhova Marina Neyolova Mariya Mironova Natalya Andrejchenko Olga Ostroumova Olga princesse russe Renata Litvinova Tamara Makarova Tatiana Doronina Tatiana Samoilova Vera Alentova Vera Kholodnaïa
Privacy Policy