Entreprise sans fil, image #71 Lady chasseur, image #87 Montagnes des Carpates , image #76 Rafting aventure, image #95 Détente, image #102 Emploi à effet de serre, image #86

Photos filles russes · Photos de Voyage · Fonds d'écran | Russische Frauen · Donne Russe · Mujeres Rusas · Mulheres Russo · Ryska Kvinnor · Russian Women · Russiske Kvinner 

Les femmes russes Grande

Sofia Kovalevskaya

Sofia Vassilievna Kovalevskaïa est une mathématicienne russe née à Moscou le 15 janvier 1850 et décédée à Stockholm le 10 février 1891.

Toutefois, pour pouvoir suivre des études scientifiques à l'étranger, elle a dû contracter un mariage blanc, avec un biologiste, nihiliste comme elle, Vladimir Kowalevski.

Elle s'est inscrite à l'université de Heidelberg en 1869. Elle y a suivi des cours de Hermann Ludwig von Helmholtz (1821-1894) et de Leo Königsberger. Devant ses possibilités, ses professeurs lui ont conseillé d'aller à Berlin suivre les cours de Karl Weierstrass (1815-1897). Ne pouvant entrer à l'université de Berlin du fait de son sexe, elle a suivi des cours privés donnés par Weierstrass, de qui elle est devenue une des élèves préférées.

Elle a travaillé sur les équations aux dérivées partielles, corrigeant et améliorant un résultat de Cauchy (énonçant et démontrant ce que l'on appelle aujourd'hui le théorème de Cauchy-Kovalevskaya). Elle a écrit un mémoire sur les intégrales abéliennes. Enfin, un troisième mémoire portait sur la forme des anneaux de Saturne. Pour ces trois mémoires, elle obtient le titre de docteur de l'Université de Göttingen en 1874, la première femme à obtenir ce titre en Allemagne, mais pas au monde (Maria Gaetana Agnesi en avait obtenu un à Bologne au XVIIIe siècle). Chacun des trois mémoires aurait suffi pour une thèse, a dit Weierstrass. La thèse se passe in absentia.

Elle est alors retournée en Russie où elle n'a pas trouvé de moyen d'exercer son métier de mathématicienne. Elle a eu une fille. Après quelques années d'interruption, elle s'est remise aux mathématiques.

Après le suicide de son mari, elle est nommée en 1884 comme privatdozent à l'Université de Stockholm grâce à l'influence de Gösta Mittag-Leffler. Elle étudie la rotation d'un corps solide autour d'un point fixe, un problème si difficile que l'Académie des sciences de Berlin avait pu, vers 1850, proposer un prix pour sa résolution sans obtenir aucune contribution. Elle détermine un nouveau cas dans lequel on peut résoudre les équations, et elle les résout. C'est ce que l'on appelle aujourd'hui la toupie de Kowalevski. Pour son travail original et novateur sur ce sujet, elle obtient le prix Bordin de l'Académie des sciences de Paris (1888) puis le prix de l'Académie des sciences de Stockholm l'année suivante. Elle obtient alors un poste permanent de professeur à l'Université de Stockholm, devenant ainsi une des premières femmes professeur d'Université en Europe. Elle participe activement à la rédaction de la revue Acta Mathematica fondée par Gösta Mittag-Leffler.

Elle participe avec sa sœur à la Commune de Paris. Avec son mari, traducteur de Darwin en russe, elle est allée en Angleterre où elle a fait notamment la connaissance de George Eliot et de Herbert Spencer.

Elle a écrit des souvenirs d'enfance, des pièces de théâtre (en collaboration avec Anne-Charlotte Leffler) et un roman partiellement autobiographique : Une nihiliste (1890). Elle est morte d'une pneumonie.



Autriche, image #46 Connaissance est le pouvoir, Image #43 Faire une omelette, Image #2 Rose - Fonds d écran fleurs, image #20 Chapeau de fourrure, image #25 Nature inspirée, Image #74 Leçons de patinage sur glace, Image #100
Faits au sujet des femmes russes Femmes russes beauté La cuisine russe Célèbre russe femmes Russie Calendrier Vacances Intéressant traditions russes Mariages international Écrire des lettres pour les femmes russes Proverbes russes Portrait moderne famille russe Russie éducation des femmes Alphabet russe cyrillique Caractère russe Traiter avec les Russes Histoire du cinéma russe Russian Clothing Tradition Noms de Russie Sens de l humour russe Météo Russie Conditions prévisions Les femmes russes après révolution Russie mythes femmes Mots russes Faits Russie Faits sur la Russie Femmes russes stratégie anti arnaque Les mots russes Phrases Rencontres femmes russes Femmes russes les stars de cinéma Grande Femmes Russes:  Aleksandra Pakhmutova Alexandra Kollontaï Alla Bayanova Alla Pugacheva Anna Akhmatova Anna Ioannovna Anna Kournikova Anna Léopoldovna Anna Pavlova Bella Akhmadoulina Catherine Ire Catherine II de Russie Chulpan Khamatova Ekaterina Gordeeva Ekaterina Maximova Héléna Glinska Yelena Isinbayeva Olga Zaïtseva: Deux fois champion olympique de biathlon Elena Kondakova Elisaveta Bem (Elisabeth Bohm) Elizabeth Petrovna Galina Vichnevskaïa Helena Roerich Inna Churikova Irina Khakamada Irina Rodnina Larisa Rubalskaya Larisa Latynina Lidiya Skoblikova Lyubov Orlova Lyudmila Oulitskaïa Lyudmila Zykina Maiya Crystalinskaya Maria Arbatova Maria Sharapova Marina Tsvetaïeva Maya Plisetskaya Nadezhda Obukhova Nadezhda Teffi Natalia Narochnitskaya Natalya Durova Nina Ananiashvili Nonna Mordyukova Olga Korbut Pelageya Khanova Sofia Alexeevna Sofia Kovalevskaya Svetlana Savitskaya Tatiana Tarasova Valentina Matvienko Valentina Tereshkova Vera Mukhina Yekaterina Romanovna Vorontsova Dachkov Zemfira Zinaida Serebriakova Zinaida Aleksandrovna Volkonskaya Anna Samokhina Ekaterina Guseva Elena Mayorova Yelena Solovey Elina Bystritskaya Faina Ranevskaya Liudmila Chursina Lyudmila Markovna Gurchenko Margarita Terekhova Marina Neyolova Mariya Mironova Natalya Andrejchenko Olga Ostroumova Olga princesse russe Renata Litvinova Tamara Makarova Tatiana Doronina Tatiana Samoilova Vera Alentova Vera Kholodnaïa
Privacy Policy